Custo diariste

← Retour au journal

juillet 2014

*Happy...*

Les anniv'... Quand j'étais petite je les fêtais en même temps que ma soeur qui est née en Aout. J'aimais partager ce moment avec elle en sachant que c'était encore plus de visite, de cadeaux... et puis nos anniversaires inscrivaient l'été, les vacances, le soleil et la mer... A l'adolescence j'ai décidé que je ne serai pas tributaire de ces dates imposées :p que je ferai donc des cadeaux quand je serai inspirée et pas sur commande parce qu'offrir pour offrir n'avait pas de sens. Puis à l'age adulte je suis restée indifférente à cette date au point que le jour venu c'est le (...)

*Inspiration...inspire à fond!*

Dans la brume matinale mon esprit s'éveille à nouveau à la vie. La veille j'ai flâné volontairement pour échapper aux contraintes de la journée, pour me jouer de ces réveils cadrés et forcés qui me sont désormais imposés par ce nouveau rythme de vie... Alors, les jours de congés je lutte et me rebelle la veille tout autant que le matin en marginalisant mes couchés et ces levés un peu trop disciplinés! ^^ Quand l'ivresse de la fatigue me gagne et m'appelle à ne plus résister je me laisse emporter par la nuit...et celle ci fut bien lourde, comme les précedantes qui ne m'ont (...)

*confuse*

Nous nous apprêtons à clôturer l'année scolaire. Je pourrais envier tous les collègues de l'éducation qui sont déjà en vacances mais ce n'est pas le cas! Je m’apprête à prendre six semaines de vacances et je reste déconcertée par l'ampleur passive que ca représente! C'est un peu comme avoir un énorme gâteau d'anniv' sans rien avoir demandé et ne pas savoir par quel côté vous allez l'attaquer! :p Mon mois passé au Canada cet hiver m'a comblé de joie. Les mois qui ont suivi ont été particulièrement éprouvants avec ce changement de profession... alors raisonnablement (...)

*plaisir solitaire*

Quoi qu'on en dise cette action ne peut se vivre que seule... Elle a toujours fait partie de ma vie. Insufflée toute jeune...douce transition faite entre chien et loup...transmission de savoirs et d'émotion tant par sa forme que par le fond. La lecture ^^ La bonne habitude qui me liait à elle s'est effilochée avec le temps. Étiolée par les évènements de la vie qui nous imposent un rythme continue et sans repos. Substituée voire phagocytée par un monde de tout écran particulièrement dévorant. Mais ce qui est passion ne peut être que somnolant quelque temps seulement. Il y a (...)

*Première amour*

Le réveil est délicat. Ces derniers nuits de garde me plombent et je peine à quitter ce lit. Je sais que tout mon début de journée ne sera pétri que de cet éveil lent jusqu'au regain d'énergie qui me surprendra à la nuit tombée. Mon corps se souvient même après toutes ces semaines de sevrage diurne, d'avoir été bercé par la nécessité de rester éveillée. Comme j'aime le faire en été, c'est sur la terrasse que je vais m'échouer. Un livre attrapé au hard dans la bibliothèque me tiendra compagnie pour l'après midi. Oisiveté tendre imposée par souci d'économie en vue (...)

*Femmes d'exception*

Alors que je flanais sur le net à la recherche d'inspiration pour mes prochaines lectures, j'ai eu un flash! Le titre d'un roman dont je cherchais le nom depuis des mois m'est apparu comme s'il m'était envoyé par télépathie! L'explication la plus plausible semble être une réactualisation mnésique d'un souvenir effacé en tombant par hasard sur un stimulus rapprochant en sonorité ou en visuel mais bon... Vous me direz surement que c'est anecdotique mais non. Je m'explique. Il y a quelques mois, en Novembre derniers j'échangeais quotidiennement avec une diariste que j'avais repéré (...)

*8 Mois*

... ...pfff... 8 mois d'exclusion sur diariste. Si j'avais un peu de culture chinoise je croirai au fait que le huit nous porte bonheur et que J puisse prendre conscience qu'il nous faut dépasser ce conflit en le solutionnant. Si je creusais l'aspect numérologique je pourrais mettre en lien tout un tas de symboliques sur ce chiffre et notre histoire personnelle (mais je continue de maintenir un voile de pudeur sur cet aspect)... Étrangement la représentation que j'ai du 8, celle qui surplombe les autres est le 8 couché: symbole de l'infini ! Comme: - L'infiniment petit: dans ce (...)