Custo diariste

un instant volé

Le soleil plombe de nouveau dans la chambre des filles. La sieste se fait en décalée aujourd'hui à cause de la nuit orageuse qui les a complètement perturbée. Alors que nous dégoulinions tous en début de nuit la pluie est enfin tombée après six semaines d'absence! Du jamais vu, même ici dans le Nord... Habituellement je ne dors que 4à 6h entre coupées 4 à 6 fois par les réveilles alternés des filles (hé oui encore une à deux fois pour Bibi! De ce fait cela fait 2ans et demi que je n'ai pas fait une nuit complète!!) malgré tout je suis toujours allée en cours et cet été (...)

Bien à toi...

Deux ans et demi que nous ne nous sommes pas vu. Quand je pense à lui j'entends sa voix, je peux sentir le contact doux de son regard bleu sur moi, percevoir l'écho de son rire timoré. Je connais chaque détail de sa personne, ou presque. Il a la même peau que moi, fine, mouchetée, roussette, laiteuse et fragile. C'est de lui que je la tiens. Depuis hier son souvenir abonde sans que je n'y mette de retenue. C'est avec réjouissance que j'accueille les images, aussi lointaines soient elles, elles émergent et sont toutes empruntes de douceur, de gentillesse, d'affection, de tendresse, de (...)

Et de 2!!!

Faire une heure de route pour aller chercher des résultats qu'on est pas sûre d'avoir ne donne pas trop envie d'y aller seule. De ce fait et comme les grands parents sont juste à côté j'ai emmené toute ma smala. Bien qu'on soit parti en avance et qu'à chaque fois c'est toute une préparation pour une grande expédition, on est arrivé en retard! Après une fastidieuse pérégrination dans les couloirs frais du vieux couvent, on a enfin abouti dans la salle principale. Ici on a revisité le concept moyenâgeux de l'annonce en place publique, "les hoyé hoyé citoyens" se sont (...)

Au coeur de la meute!

Avec un peu de chance j'ai quelques dizaines de minutes devant moi. Bibi est à la sieste et JJ fait ses mantras qui précèdes ses rares phases de sommeil dans son transat...Elle se passe doudou sur le visage et me laisse espérer un court temps de repos concomitant avec celui de sa soeur. Hé oui les moments pour écrire sont devenu très épisodiques en cette année de folie. La période scolaire touche à sa fin et je n'arrive pas à le croire. J'ai l'impression d'être à mi chemin de l'Everest ! Et je me demande comment je vais faire pour gravir le reste en manquant déjà d'oxygène. (...)

Maman est morte?

C'est l'information qu'est venu chercher ma filleul ce matin en me disant "désolée de te demander cela de façon si impromptue marraine mais maman à vu dans les rubriques nécrologiques le nom de ta mère... elle est dévastée depuis...je lui ai dis que je te contacterai pour en savoir plus et prendre de tes nouvelles...". A cette lecture en messagerie Facebook je n'ai pu dire qu'un "ha bon" pétri d'une neutralité déconcertante, ce à quoi j'ai ajouté avec la même froideur "je pense qu'une de mes soeurs m'en aurait informé si c'était le cas, ne serait ce que pour s'assurer que (...)

chez nous...

Enfin presque! Ça reste une location et nous y sommes probablement pour quelques années avant de nous installer dans un vrai chez nous, bien à nous. Cette perspective est réconfortante après ces dernières années de pérégrinations et d'incertitudes de lieux de vie. Comme il est étrange d'être arrivé dans une ville depuis deux semaines et d'en connaitre que les grands axes sur une carte ou le rond point à 200m d'ici! Depuis le jour de l'emménagement je ne fais que jongler avec les filles en défaisant des boites, en travaillant à ce que notre nid soit le plus vite possible (...)

Folie douce.

Nous sommes a quelques jours de déménagement, j'ai miraculeusement quelques minutes devant moi parce que Bibi est malade et dort exceptionnellement plus qu'à son habitude. L'octroi de cette mini pause est une aération neuronale essentiel à mon bien être psychique. Je dois dire que de ma vie je n'ai jamais vécu une telle intensité! Depuis la naissance de JJ c'est la folie. Dans un premier temps je ne dormais que 4 a 5 heures par nuit en deux voire trois fois! Pour compenser je micro siestais à toutes les occasions dans la journée mais je me sentais toujours au bord de l'épuisement (...)

...parce que ca ne s'oublie pas!

Quatre ans aujourd'hui que mon journal est pris en otage sur diariste! S'il ne faisait pas le récit de notre histoire intime j'y aurai surement encore accès...et il n'aurait pas fait disparaître tout un pan de ma vie pour camoufler ses méfaits... (...)

Le saint des seins!...

Jamais je n'oublierai ce moment où Bibi, fraîchement -ou plutôt-chaudement- sortie de mon ventre a poussé sur ses pieds, a agité sa tête sur mon buste pour trouver instinctivement ce qui allait satisfaire son besoin archaïque de succion et répondre son élan vital. La toute première tétée est pleine de sensations qu'il est difficile de qualifier d'agréables tant on ne peut faire abstraction de la douleur étrange qu'elle suscite. C'est cependant un instant magique, un tout premier amarrage parfaitement orchestré par la nature, entre soi et une une autre partie de soi qu'on (...)

Mode d'emploi!

Ils sont livrés sans les petits chenapans! A un mois de vie je me suis vue dans la nécessité de prendre du recule sur moi même pour ne pas sombrer! Assise sur le bord du lit je la tenait, toute chaude et serrée contre mon sein, elle tétait désespérément comme si sa vie en dépendait alors qu'elle était surement repue. Elle luttait de toute évidence contre le sommeil, contre le fait répétitif et inéluctable qu'elle serait déposée à nouveau dans son lit, seule et séparée de son élément vital, moi. Jamais je n'avais vécu un tel état d'épuisement physique et un tel écart (...)

Soleil, soleil !!

Depuis quelques jours nous baignons dans une ambiance d'été indien. La grossesse étant à son apogée alors je limitais mes déplacements malgré mon désir d'être dehors en permanence. Le weekend en famille s'est décliné modestement en laissant passer la date de l'accouchement! Encore une fois Bébé avait décidé de prendre son temps! Le soir même faisant ce constat je me disais que dèsormais nous allions décompter les jours qui nous séparaient de ce maudit déclenchement prévu en fin de mois. Au matin, après une nuit reposante assez rare, c'est la porte d'entrée qui m'a (...)

lâcher prise...

Depuis quelques jours les voiliers d'oies en partance emplissent la vue que j'ai sur les toits de la ville. Ils se font entendre à travers les fenêtres entre ouvertes qui délivrent encore une douceur autonmale très agréable. Elles auraient peut être du rester un peu plus et profiter de ses derniers jours au températures exceptionnelles! C'est dans le cadre de cet été indien qu'est née JJ, hier en début d'après midi. Quand il a poussé la porte pour partir travailler je suis réveillée. Le bas du ventre me tiraillait comme lors de cette journée où mon utérus avait travailler (...)

Pfff...

Les deux dernières semaines changent tout! Bébé est "bien descendu", tout le monde en fait le constat, moi la première. Avant cela tout allait bien et depuis c'est l'invalidité! Le volant touche désormais mon ventre et j'embraye sur la pointe du pied, je peine à me tenir debout sans me sentir plombée dans les jambes, j'arrive à peine à mettre mes chaussettes, je me sens ankylosée en permanence, ramasser des choses au sol est un vrai calvaire, les retournements la nuit sont vraiment pénibles, je passe ma vie à boire ou faire pipi., j'ai plus de classe car je ne peux même plus (...)

Il/elle arrive...

On ne compte plus, on décompte! Plus que deux semaines normalement (si bébé n'arrive pas 3 semaines plus tard comme l'a fait Bibi!!). J'aimerai être dans les clous cette ci pour ne pas revivre le traumatisme d'accoucher à l’hôpital dans l'affreuse conformité d'un accouchement ressemblant de façon grotesque à ce qu'on peut en voir à la tv! Passé le terme cela pourrait être le cas... croisons les doigts pour que bébé se sente à l'étroit ou pressé de sortir. C'est quand même surprenant de constater qu'à notre époque on se base encore sur des croyances populaires et (...)

Huit mois!

Pff tout va si vite! Si vite! ... J'aurai surement accouché avant de réaliser pleinement tous les états et étapes de ma grossesse. Tout est si différent quand on vit les choses deux fois. Depuis le début je suis sereine, je regarde mon ventre s'arrondir, je vais au suivi de grossesse avec dilettante, je m’accommode des ressentis physiques et psychologiques inhérent à cette situation sans lutter. Moi qui suit toujours dans le contrôle je me surprends à me laisser vivre. J'espère que ce sera aussi le cas à l'accouchement. Bébé va arriver dans de drôles de conditions dont on (...)

les vacances!

Les examens ont été favorables, réussi avec mention. C'est un grand soulagement. Les premières semaines de Juillet ont permis un sas de décompression, ca aussi été l'occasion de répondre à bons nombres d'obligations pour partir sereins en vacances. A la remise des résultats ils y a eu quelques décus. Comme prévu certains ne seront pas là l'année prochaine! Dont Fab que j'affectionnais beaucoup et qui reprend son post d'instit'...La promo est amputée de moitié après seulement une année! J'ai récupéré les cours de seconde année pour m'avancer sur le premier trimestre que (...)

Fin d'année...

C'est la période où tout se ponctue, où on n'attend que de pouvoir souffler, décrocher du quotidien, s'évader, respirer et peut être même se réjouir de quelques réussites. Demain sera le jour des proclamations des résultats! J'y vais assez confiante et espère juste avoir des notes correctes pour ne pas aller aux rattrapages fin Aout. Avoir l'esprit libre tout l'été est un luxe pour lequel j'ai pas mal travaillé au préalable. Si cette année est réussie facilement j'aborderai la suivante semées d’embûches d'organisation avec plus de sérénité. Ensuite j'irai fêter ca (...)

Ses premières souffrances

Nous étions perdus dans cette grande salle au confort sommaire, accablés par les néons puissants nécessaires à une bonne auscultation. J'observais les figurines d'enfants destinées à réchauffer désespérément cette ambiance glaciale et immuable. L'interne maladroit dont le statut aurait pu être gravé sur son front tant son expérimentation était juvénile, venait enfin de partir. Bibi pouvait souffler et récupérer de cet épisode désagréable qui l'avait fortement stressé. Toute pelotonnée contre moi elle trouvait le réconfort tant attendu. A genoux sur mes cuisses elle (...)

Mon poupou....

Le temps file et tu grandis en moi, vite, si vite que d'ici peu je pourrais te sentir bouger! Tu nous offres malgré toi un vécu si différent de notre première grossesse. Pour Bibi nous regardions presque tous les jours l'évolution fœtale en comptant désespérément les centimètres et les grammes qui nous offraient un peu plus de sécurité...pour toi c'est différent, je te sens si ancré, si présent, si sécurisé là où tu es, ca ne s'explique pas. Peut être est ce justement cette expérience précédente qui nous offre ce confort? Je suis sereine et heureuse de te savoir là. (...)

Et de deux!

Ces derniers temps je peine à écrire. L'envie est toujours là mais la motivation est stratégiquement placée ailleurs. J'écris à satiété pour la formation, des pages et des pages de rapport, d'analyse, d'exposé, de projets... le reste du temps est précieux et s'accorde à mes Amours en priorité, puis aux tâches quotidiennes incontournables comme la paperasse...et quand je peux glaner quelques minutes c'est pour lire les dizaines de bouquins qu'il me faut ingurgiter pour mes apprentissages. Cependant j'ai maintenant un autre impératif qu'il me faut mettre en mot pour garder (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : février 2011, mars 2011, avril 2011, novembre 2012, janvier 2013, décembre 2013, janvier 2014, février 2014, mars 2014, avril 2014, mai 2014, juin 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, novembre 2014, décembre 2014, janvier 2015, février 2015, mars 2015, avril 2015, mai 2015, juin 2015, juillet 2015, août 2015, septembre 2015, octobre 2015, novembre 2015, décembre 2015, janvier 2016, février 2016, mars 2016, avril 2016, mai 2016, juillet 2016, août 2016, septembre 2016, novembre 2016, décembre 2016, janvier 2017, mars 2017, mai 2017, juin 2017, juillet 2017, août 2017, septembre 2017, octobre 2017, novembre 2017, janvier 2018, février 2018, mars 2018, mai 2018, juillet 2018, août 2018.